Articles sur le référencement naturel

Sais-tu que 75 % des internautes ne vont jamais au-delà de la première page sur Google

En plus d’augmenter ton trafic, ta présence sur google apporte une certaine notoriété à ton activité ou ta marque Dans la peau d’un robot Google Avant toute chose il est important que tu saches comment fonctionne le référencement chez Google, c’est le même principe sur les autres moteurs de recherche (Yahoo, Bing, Qwant…). Pour évaluer ton site ils envoient un robot pour crawler (scanner) les éléments de chacune de tes pages. Pour t’expliquer comment il s’y prend je te propose de te transformer temporairement en robot ! virgile web, comment booster ton seo sur google, dans la peau d'un robot Désolé pour le style :))) Il existe plusieurs escouades de robots, tous afflublés d’une mission différente, mais dans notre exemple nous allons évoqué une mission simple de visibilité d’un site. Cela veux dire que tu vas scanner un site afin de définir sur quel mot clé la placer dans les requêtes de recherche Google. Tu es maintenant un robot de l’équipe visibilité, et tu répond bêtement au directive de ta base. Tu es opérationnel, tes batteries sont chargées et tu attends ta mission. Base google : “VA CRAWLER PRIX-CARBURANT.GOUV.FR” C’est partit, la mission est de scanner le nom de domaine prix-carburant.gouv.fr et de rapporter les informations qui vont permettre de le classer dans les résultat de recherche. Comme tu es un robot tu vois les choses sous forme de données, voici la différence entre la façon dont un humain et un robot va voir le site : Comment boster ton seo, mets toi à la place d'un robot google, visuel humain Comment boster ton seo, mets toi à la place d'un robot google, visuel robot google
remarque : tu peux voir le code source de n’importe quel site en utilisant les touche CTRL+U de ton clavier (ou clique droit et afficher le code source)
C’est en exploitant ce code, que tu va pouvoir remplir ta mission de robot. Parmi tout ce charabia tu ne vas viser qu’une infime partie liée aux attributions de ton équipe. Chaque portion de code est marquée d’une balise, et dans ta formation de robot on t’a montré qu’une balise ça ressemblait à ça : texte Donc tu vas te promener dans le code, et choper les balises qui t’intéresse avec tes petites pinces. Il est inscrit dans ton programme que tu dois prélevé tes balises par ordre d’importance, aussi tu as en mémoire cette liste : <..h1..>texte<../h1..> <..h2>texte<../h2> <..img src="“…”" alt="“" /..> <..strong..> texte <../strong..> <..em..> texte <../em..>

Sais-tu que 50% des recherches sur google ont quatre mots ou plus

Bien définir tes mots clés est une étape essentielle si tu veux faire grimper ton site dans les résultats de recherche

La première action à réaliser c’est bien choisir le texte que nous allons placer dans les balise de tes pages web. Pour ce faire nous allons sélectionner des mots clés propre à la thématique de ton site. La première étape de notre méthode sera donc :

1) L’ Analyse de mots clés

La chasse aux mots clés
Les mots clés qui viendront garnir ton site ne seront pas seulement présent dans tes balises, mais aussi dans tes titres, dans la description de tes images et de manière générale il est conseillé d’en utiliser régulièrement dans le texte de tes pages. Il y a plusieurs façons de trouver les mots clés correspondant à ta thématique, si tu proposes un service ou un produit phare sur ton site il est probable que tu sois un spécialiste. Si c’est le cas, tu as l’habitude d’utiliser un jargon pour expliquer ou décrire ton produit ou service, tu dois utiliser les termes pertinents de ce jargon, car c’est bien ces mots clés qui vont permettre à Google de valider ton site dans ta thématique… …OUI, LA THÉORIE EST PEU INDIGESTE, utilisons un exemple concret ! Tu es entrepreneur en panneaux solaires dans la région parisienne, et tu souhaites faire décoller ton activité en proposant ton produit, sa pose et ton service annuel de maintenance, le tout commandable en ligne. Tu as déjà fait faire le site et tu as choisi le nom de ton entreprise comme nom de domaine. Tu as lu la première partie de cet article et tu as compris qu’il fallait bien choisir ces mots clés pour les placer dans les balises TITLE et DESCRIPTION.
Mais comment faire pour savoir quels sont les mots clés les plus pertinents ?
Utilise Google, tu vas sur google.fr et tu tapes « panneaux solaire paris » booster ta visibilité sur google, trouves des mots mots clés pertinents grâce à la serp Tu vas me dire que ce n’est rien d’autre qu’une page de résultat de recherche.. OUI, mais elle renferme deux informations précieuses : 1) Le nombre de résultats, plus de 7 000 000 c’est beaucoup ! Il serait indiqué de préciser un peu si tu ne veux pas être noyé dans la masse. Si par exemple tu fait le recherche « panneaux solaire seine et marne » tu réduis à 1 300 000 le nombre de résultat. 2) PLEINS de mots clés pertinents ! Et oui, si ces pages sont bien placées dans les résultats de recherche c’est forcément qu’elles utilisent des bons termes. Nous parlions de JARGON, eh bien en voici du très bon dans cette page google : PHOTOVOLTAÏQUE, INSTALLATEUR RGE, EDF, IMMEUBLE PARISIEN, AIDE ÉCOLOGIQUE, SUBVENTION…etc Et nous voilà déjà avec une liste de mots clés à intégrer à nos balises !
Mais comment faire pour mettre les mots clés sur mon site ?
Nous allons voir ça dans la troisième partie, car il s’agit de la deuxième étape de notre méthode :

2) L’ Optimisation SEO de tes pages

L’intégration des mots clés
Une fois que tu as choisi les mots clés que tu souhaites intégrer sur ton site, le travail d’optimisation peut commencer. Ainsi dans cette partie nous allons évoqué l’aspect technique et je vais te montrer comment faire avec un site WordPress ou Prestashop. En toute logique tu vas commencer par modifier ta page d’accueil. Nous allons conserver l’exemple décrit plus haut, tu es notre vendeur de panneaux solaire en Seine et Marne.
Comment faire pour changer mes balises TITLE et DESCRIPTION sur WordPress ?
Tu doit savoir que je suis un adepte du « une chose pour un objectif », cela signifie que je préfèrerai toujours employer un outil simple et unique pour une tâche unique qu’un multifonction complexe que je n’utiliserai qu’a 10% de ses capacités. Ainsi la majorité des professionnel du web vont te conseiller d’installer le plugin YOAST SEO sur ton WordPress, je vais à contre-courant et je te propose un plugin plus léger et bien plus simple à configurer. Il s’appelle WP META SEO, il est gratuit, et tu le trouveras ici : WordPress  > Extension > Ajouter   optimise tes page web sur wordpress avec un plugin simple wp meta seo ALORS, je sais.. Yoast à plus d’étoiles, c’est écrit en français, ça dit que tu vas améliorer ton SEO…bla-bla-bla… C’est comme les pubs à la télé, il ne faut pas croire tout ce qu’on te dit ! Donc je te conseille d’installer ce plugin et de l’activer. Ensuite retourne sur ton backoffice et tu vas sur : WordPress > Wp meta SEO (tout en bas) > Settings   Utilise un plugin simple pour modifier les balises title et description de ton site Et voilà, il te suffit de placer tes mots clés dans les espaces homepage meta title et homepage meta description et le tour est joué. Petite précision importante, les mots que tu mettra dans ces espaces de texte sont limités en nombre de caractères. Tu as droit à 70 caractères pour la TITLE et 160 caractères pour la DESCRIPTION. Tu te demandes certainement ce que tu vas bien pouvoir écrire (tu es toujours l’entrepreneur en panneaux solaires)… Nous allons utiliser le fruit de notre recherche un peu plus haut, mettons à contribution notre liste de mots clés, par exemple : TITLE = Panneaux solaires Seine et Marne (77) et région parisienne DESCRIPTION = Installation de panneaux solaire photovoltaïques en Seine et Marne et en région parisienne. Faites appel à un installateur RGE et bénéficiez de l’aide écologique et des subventions pour votre immeuble ou maison
Comment faire pour changer mes balises TITLE et DESCRIPTION sur Prestashop ?
 Pour Prestashop c’est plus simple encore, tu te rends sur ton backoffice :
Prestashop > Préférences > SEO & URL > index (modifier)
 
modifie ta balise meta title et meta description dans prestashop pour améliorer ta visibilité
C’est marqué dessus, tu n’as plus qu’a y ajouter le texte pour ton site de panneaux solaires.
Je te rappelle que tu as droit à 70 caractères pour la TITLE et 160 caractères pour la DESCRIPTION.
TITLE = Panneaux solaires Seine et Marne (77) et région parisienne DESCRIPTION = Installation de panneaux solaire photovoltaïques en Seine et Marne et en région parisienne. Faites appel à un installateur RGE et bénéficiez de l’aide écologique et des subventions pour votre immeuble ou maison   NOTA BENE : – Si tu n’as pas accès à ton site et qu’il est gérer par une agence, je te conseille de faire appel à eux, leur développeur saura s’en occuper pour toi. – Si ton site n’est ni sur WordPress, ni sur Prestashop, où que tu as des difficultés à suivre ce tuto, n’hésite pas à me contacter, je t’aiderai avec plaisir. « J’ai mes mots clés et ils sont intégrés sur ma page, TOUT ÇA C’EST BIEN BEAU, MAIS COMMENT J’ATTEINS LA PREMIÈRE PAGE MAINTENANT ? » T’inquiètes pas, je vais te révéler ce secret ! C’est la dernière étape de notre MÉTHODE :

3) L’ Obtension de Backlinks

La pêche au gros !
En terme de référencement naturel, nous appelons optimisation on-site toute les opérations menées en interne sur le site. Ici nous allons parler de l’optimisation off-site, c’est à dire toutes les opérations à mettre en œuvre CHEZ LES AUTRES. Une fois tes pages bien calibrées techniquement et stratégiquement pour booster leurs visibilités et les faire exister sur le plus de mots clés possible, il sera temps d’attaquer ! Tu as bien compris… tes pions sont placés, il faut maintenant les faire avancer, car la « serp » Google (page des résultats de recherche) est une jungle où c’est le plus fort qui l’emporte.
« Ça va, j’ai saisi, alors comment on fait pour avoir plus de force ? »
Pour cela deux solutions :
– La solution besogneuse qui est de créer un maximum de contenu sur ton site, c’est une technique très utilisée par les blogs et les sites de presse qui est de publier des articles une à plusieurs fois par semaine et les les faire partager par ta communauté.
– Mais si tu n’as pas de communauté, la solution ultime est d’obtenir des backlinks (liens entrants) sur les site influents.
Admettons que ton site soit relativement jeune et que tu n’est pas encore énormément de trafic, nous allons détaillé la deuxième solution, qui reste à mon sens la plus efficace sur le moyen terme.
Pour maximiser tes chances avec cette technique qui est d’obtenir un lien pointant sur ton site depuis un autre site, il y aura plusieurs règles à respecter :
1) Ton lien, sur un autre site, doit être accompagné de texte, le lien seul ne suffit pas, il doit être structuré comme un véritable article
Par exemple si tu veux promouvoir une nouvelle marque, tu vas crée un texte un texte d’environ 1500 mots dans lequel tu vas intégrer deux liens, l’un menant vers la page de vente de ton produit, et l’autre vers la page d’accueil de ton site.
Tu proposer à un blog de le publier, on appelle cette démarche « proposer un article invité ».
2) Choisi toujours un site dans ta thématique !
Il n’est pas question de promouvoir ta nouvelle marque de vêtement sur un site de pneus.
La meilleur façon de trouver un bon partenaire pour ton article invité est de faire une recherche sur Google sur le mot clé représentant le mieux ton activité.
Allez..pour l’exemple reprenons le cas de notre entrepreneur en panneau solaire :
Tu es donc redevenu un spécialiste des panneaux solaires en île de France. Tu viens d’acquérir un nouveau panneau hybride révolutionnaire venant tout droit d’Asie. Tu as créer une super page de vente pour ton produit et tu souhaite que cette page soit bien placée sur les moteurs de recherche.
Tu cherches un site influent dans ta thématique pour y proposer un article invité, voilà ce que tu vas taper sur Google :
pour trouver un bon spot pour tes backlinks recherche sur google en tapant blog et le mot clé de ton activité
PARFAIT, en troisième position nous avons un blog spécialisé en énergies renouvelables.
Tu ne vas pas manquer de leur proposer ton article bien écrit (à l’aide d’un rédacteur si nécessaire) avec un titre accrocheur « Un panneau solaire hybride révolutionnaire ! ».
3) Sois patient, Google ne prendra pas en compte tes modifications tout de suite
 En effet, Google n’est pas super réactif, il faut le temps qu’il envoi ses petits robots crawler ton site et enregistrer tes changements.
Pour te donner une idée, lorsque tu modifies tes balises TITLE et DESCRIPTION, Google peut mettre une semaine à changer le texte dans les résultats de recherche.
C’est encore beaucoup plus long lorsqu’il s’agit de valider un backlink et de modifier ton positionnement, cela peut prendre 1 à 2 mois voire plus…
Comme tu l’as compris le référencement naturel est un travail de longue haleine, mais durable, et si tu es méthodique et malin tu vas acquérir un trafic progressif et régulier.
Dernier conseil (si tu en veux plus je t’encourage à ne contacter), si tu souhaites augmenter ton trafic sur le court terme, par exemple pour promouvoir un évènement périodique, je te suggère de faire des publicités Adword, il s’agit de référencement payant (SEA). Avec l’aide d’un professionnel pour paramétrer tes campagnes, c’est une méthode très efficace.

Afin d’obtenir une analyse efficace des mots clés les plus pertinents à cibler et à intégrer votre site ou le site de vos clients, nous utilisons un outil qui va scruter les requêtes de recherche sur Google pour obtenir des statistiques. Nous allons consulter trois statistiques importantes :

  • Le VOLUME (VOL)

Il correspond au nombre moyen de recherches que font les utilisateurs de Google.FR sur un mois pour un mot clé donné

  • La DIFFICULTE SEO (KD)

Afin d’évaluer la difficulté à se positionner sur les pages de résultats Google sur un mot clé précis, les spécialistes du référencement utilisent des calculs complexes. Ces calculs sont basés sur le nombre de sites positionnés sur une recherche, le potentiel SEO moyen de ces sites et le nombre d’annonces payantes placées sur le mot clé.

Le résultat est une note sur 100 en fonction de la difficulté à se placer sur le mot clé.

  • Les SUGGESTIONS de recherche

Il s’agit d’une liste des mots clés suggérée en fonction du champ lexical et des recherches subsidiaires liées à un mot clé donné.

Sur les tableaux de statistiques, vous trouverez à titre indicatif, les données concernant le référencement payant d’un mot clé, dit SEA. Le coût par clic (CPC) et la difficulté SEA (PPC) nous donne une idée de la popularité d’un mot clé en fonction de la demande qu’il suscite commercialement.

Prenons un exemple pour que vous puissiez mieux comprendre.

Analyse du mot « agence de communication evenementielle » :

tableau d'analyse de mots clés pour le référencement SEO

Vous pouvez voir ci-dessus le résultat d’analyse du terme « agence de communication evenementielle » (dans cet exemple j’ai délibérément omis les accents pour que mon outil d’analyse prenne en compte toutes les différentes façons d’écrire ce mot). L’outil que j’utilise nous donne plusieurs critères, intéressons-nous au volume (VOL) et à la difficulté seo (KD).

En moyenne 440 Français recherchent le terme « agence de communication evenementielle » sur Google.FR sur une période d’un mois. La difficulté SEO est évaluée à 24 et est jugée accessible. À partir de 30 je juge le mot clé difficile à cibler, voire très difficile aux alentours de 40.

Les autres mots clés que vous pouvez voir en dessous sont des suggestions de mots clés dérivées de ” agence de communication evenementielle “.

J’interprète ces résultats de la manière suivante :

Nous voyons ici un mot clé moyennement concurrentiel et assez accessible dans le cadre d’une campagne seo. En revanche, pour une campagne sea, nous pouvons voir que le prix du clic sur une annonce payante est de 2,16 €, ce qui nous démontre que ce mot est assez populaire sur Google Ads, d’où une difficulté SEA évaluée à 30.

A partir de ces metrics, nous pourrions nous dire que ce mot clé est intéressant, mais ce n’est pas si simple… est-il vraiment pertinent d’investir dans une campagne seo pour ce mot clé ?

Analysons la SERP (page de recherche google) pour nous en assurer :

page de recherches google sur un mot clé SEO SERP

Sur l’image au-dessus, nous pouvons voir la première partie de la page de recherche google de notre mot clé, le nombre de résultat +4 M nous indique une concurrence importante, de plus, l’aperçu google map occupe le haut de la page.

serp google bas de page de recherche mot clé seo annonce sea

Sur cette deuxième image, nous pouvons voir que les annonces sont reléguées en bas de page, ce qui soutient le fait que l’investissement sea est important.

Que pouvons-nous en conclure ?

L’outil d’analyse nous a indiqué que le mot clé était accessible dans le cadre d’une campagne seo en évaluant la difficulté SEO à 24. Mais sur quoi s’appuie-t-il ?
L’outil d’analyse va effectuer un savant calcul en scrutant le potentiel seo (DA et CF – que nous aborderons dans le chapitre 2) des sites présents sur les 10 premières pages, ainsi il nous indique qu’il est relativement facile d’être VISIBLE sur les résultats de recherche du mot clé « agence de communication évènementielle ».

Or, il faut faire la distinction entre VISIBILITE et POSITIONNEMENT, vous serez visible si vous atteignez la page 7, mais visible pour Google et non pour les internautes qui ne s’intéressent que rarement à la 7ème page de résultat.
Pour une stratégie de campagne seo efficace il faut s’assurer de “RANKER”, se positionner sur les trois premières pages à moyen terme avec comme objectif la première page.

Pour en finir avec cet exemple, il ne serait pas pertinent d’investir dans une campagne seo (pas assez facile à ranker) et coûteux d’investir dans une campagne sea pour ce mot clé (le volume de recherche ne le justifie pas). Pour vraiment être efficace sur ce mot clé je suggèrerai de plutôt se tourner vers google business.

Il est important de comprendre l’importance des liens internes et de la structure des pages, en particulier si tu essayes d’améliorer le classement de ton site sur les moteurs de recherche pour un mot-clé ou une expression en particulier.


Qu’est-ce que le maillage interne?

Les liens internes sont des hyperliens qui pointent d’une page d’un domaine vers une autre page du même domaine. Par exemple les liens se trouvant dans ton menu sont des liens internes.

Autre exemple, si tu crées une nouvelle landing page sur ton site sur ton site, tu vas créer un lien depuis ta page d’accueil vers cette nouvelle page. Ainsi cette stratégie, la structure que tu auras choisie pour lier tes différentes pages les unes aux autres est le MAILLAGE INTERNE.

Lorsqu’ils sont utilisés correctement, les liens internes fournissent des chemins permettant aux robots de recherche de découvrir de nouveaux contenus, d’augmenter le temps de session des visiteurs sur votre ton site et de créer un puissant réseau de pages associées.

Pourquoi les liens internes sont-ils importants?


1) Amélioration de la navigation

La navigation de votre site Web peut avoir un impact considérable sur le succès global de ton site, et elle affecte l’expérience utilisateur, le classement des moteurs de recherche et les conversions.

Les liens internes sont couramment utilisés dans la navigation principale d’un site web et permettent aux utilisateurs de naviguer plus facilement sur ton site pour trouver les informations dont ils ont besoin.

Ta page d’accueil comporte probablement une barre de navigation qui redirige les visiteurs vers les pages les plus importantes de ton site web. L’inclusion de liens internes dans la navigation principale  peut augmenter la durée de session de tes visiteurs, ce qui envoie des signaux positifs à Google et peut améliorer ton classement dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

En outre, la création d’un maillage interne peut aider les visiteurs du site Web à trouver les pages de ton site qui ne sont pas incluses dans la navigation principale. Par exemple, les pages liées à ta page d’accueil peuvent inclure des liens internes vers d’autres pages plus profondes dans ton site.


2) Hiérarchisation de tes pages

Les liens internes t’aident également à établir une hiérarchie des informations sur ton site Web.

Par exemple, tu peux inclure des liens sur ta page d’accueil vers des pages de catégories et de sous-catégories. Ensuite, ces pages peuvent créer des liens vers des pages encore plus profondes dans l’architecture de votre site, comme les pages produits ou services.

Cela permet d’ajouter de la structure à ton site Web et de créer une hiérarchie d’informations qui permet aux utilisateurs de naviguer plus facilement sur ton site et de localiser les informations dont ils ont besoin.

Non seulement cela augmentera le temps qu’ils passent sur ton site Web, mais cela améliorera également l’expérience utilisateur et incitera les gens à revenir pour obtenir plus de détails.


3) Diffusion du link juice

Les liens internes aident également à diffuser la force du domaine page (DA) sur l’ensemble du site.

Si tu publies une nouvelle page ou ressource sur ton site, tu peux inclure des liens internes vers cette page à partir d’autres pages déjà très performantes de ton site Web. Cela aidera les robots de recherche Google à trouver et à indexer le nouveau contenu.

Les liens internes peuvent également transférer le “link juice” (force du lien) des pages établies vers un nouveau contenu, les aidant à apparaître plus haut dans les résultats de recherche organiques. Si vous souhaitez augmenter la valeur globale du référencement de votre site Web, c’est une excellente stratégie.


4) Diminution du taux de rebond

Si ton site Web a un taux de rebond de 80%, cela signifie que 80 visiteurs sur 100 quittent ton site après n’avoir visité qu’une seule page.

Le taux de rebond est un facteur qui détermine le classement de ton site Web dans les résultats des moteurs de recherche, et Google considère les sites avec des taux de rebond inférieurs comme étant de meilleure qualité.

En interconnectant les pages de ton site Web, tu peux encourager les visiteurs à passer plus de temps sur ton site et, en fin de compte, réduire le taux de rebond. Cela enverra des signaux positifs aux moteurs de recherche et pourra t’aider à améliorer ton positionnement dans les résultats des moteurs de recherche.


5) Augmenter le nombre de pages visitées

Non seulement les liens internes aident à réduire le taux de rebond, mais ils peuvent également augmenter le nombre de pages visitées sur ton site Web.

En d’autres termes, les liens internes permettent aux visiteurs du site de naviguer vers d’autres pages de ton site plutôt que de ne lire qu’une seule page et partir. Si les visiteurs consultent les pages de ton site Web et aiment ce qu’ils voient, ils voudront probablement voir plus de contenu. Et les liens internes les aident à le trouver.

Cela peut augmenter le nombre de pages visitées et envoie des signaux positifs aux moteurs de recherche qui peuvent améliorer ton classement dans les SERPs.


6) Guider les internautes vers des pages à taux de conversion élevé

Tu peux également utiliser des liens internes pour diriger les visiteurs du site Web vers des pages à conversion élevée.

Tout d’abord, tu dois utiliser Google Analytics pour déterminer quelles pages de ton site Web attirent le plus de visiteurs et quelles pages ont les taux de conversion les plus élevés.

Ensuite, tu peux ajouter des liens de tes pages à fort trafic vers des pages pertinentes et à taux de conversion élevé.

Cela signifie que plus de personnes visiteront tes landing pages, ce qui entraînera finalement plus de ventes et de revenus pour ton business.

Articles sur l'acquisition de trafic et le taux conversion

Sais-tu qu’en moyenne 98% des visiteurs quittent un site sans avoir réalisé la moindre action….

Comprends bien que ton visiteur va te solliciter parce que les éléments qui se trouvent sur ton site ont suscité son intérêt

 
La méthode AIDA

Pour améliorer ton TAUX de CONVERSION il faut s’intéresser à la psychologie de l’internaute. Je n’ai rien inventé, des tonnes de spécialistes ont déjà fait le boulot à notre place.

Il existe donc une méthode plébiscitée par les scientifiques, et elle se nomme A.I.D.A :

améliore ton taux de conversion avec la méthode AIDA

A comme Attention

Nous devons attirer l’attention de ton visiteur, ainsi l’aspect visuel de ton offre est un facteur déterminant autant dans la qualité de l’accroche que pour la taille des caractères.

Ton titre doit être facilement compris en quelques mots, qui résumeront ta proposition de valeur unique.

Tout comme dans une publicité, nous devons également bien choisir la photo qui va représenter ton activité. Si tu proposes des produits, c’est bien sûr ton produit phare qui sera ta tête d’affiche.

Mais si tu veux mettre en lumière une activité ou un service, ton meilleur représentant…bah c’est TOI !

L’objectif est de faire basculer ton visiteur du mode ATTENTIF au mode INTÉRESSÉ.

 
I comme Intérêt
 

Nous venons de capter l’attention de notre visiteur, mais il n’a pour l’instant que peu d’intérêt pour ton message. Nous devons rapidement l’impliquer, lui montrer que ton message (texte, audio ou vidéo) s’adresse à lui ou à elle.

Nous devons attiser sa curiosité, par l’intermédiaire d’un sous-titre, pour l’inciter à vouloir en savoir plus.

Ne crois surtout pas que le prix de ton offre, même si il est alléchant, suffira à convaincre ton visiteur de lire ou d’écouter la suite.

À ce stade il nous faut trouver les bons mots, ceux qui prouveront que tu connais ton client.

 

D comme Désir

Après avoir attiré son attention, conforté son intérêt, il nous faut suscité en lui le désir.

L’erreur que font souvent les marketeurs ou les formateurs est de décrire leurs offres, avec des caractéristiques techniques ou l’énumération des différents cours d’un module…

Nous devons mettre en avant les AVANTAGES que va apporter ton produit ou ton service à ton utilisateur. En effet il va inconsciemment se poser la question : « En ai-je besoin ? », « En quoi cela va m’aider ? »

Nous devons lui expliquer pourquoi ton offre lui sera bénéfique.

 

A comme Action

À cette étape, notre visiteur est prêt à agir et tu dois lui donner l’occasion de le faire.

Soit par l’intermédiaire d’un bouton ou d’un formulaire, celui-ci doit être directement visible et facilement accessible.

Alors.. je sais ce que tu vas me dire : « Le gros bouton rouge va foutre en l’air tout mon design… ! »

Pas de panique, nous l’adapterons à ton identité visuelle en terme de typographie et de couleur. Mais sache qu’il doit tout même être imposant.

Sais-tu que tu as seulement 8 secondes pour susciter l’intérêt de ton visiteur

Perfectionner l’accueil sur ton site est une étape essentielle si tu veux augmenter ton chiffre d’affaire via internet

 
La landing page
 

La « landing page » est la page optimisée où débutera l’expérience de ton visiteur sur ton site. Tu peux avoir autant de landing pages que de produits ou services, mais dans la plupart des sites il s’agit en premier lieu de la page d’accueil.

Elle met en avant ton produit ou tes services, mais également TON image et TA personnalité.

Et oui, ton visiteur aime savoir A QUI IL A À FAIRE !

Un appel à l’action te permet de récupérer les coordonnées de ton visiteur grâce à un formulaire, ou bien de le rediriger vers une page spécifique (boutique, inscription….)

Il existe plusieurs éléments permettant de réaliser une landing page parfaite :

  • Mettre en valeur ta landing page en énonçant clairement ton offre et en posant les questions les plus importantes.
  • Utiliser une bonne mise en forme pour capter l’attention de ton visiteur.
  • Illustrer ton offre par une image qui met en valeur ton activité.
  • Intégrer un appel à l’action efficace
conversion, organisation de ta landing page
 
 
La hiérarchie visuelle
 
La position et la taille de chaque élément à une incidence déterminante sur le comportement de ton visiteur. Ainsi la hiérarchie visuelle de ton message est un facteur non négligeable.
 
Aussi afin d’améliorer la lisibilité de ton texte, je te suggère de bien aérer celui-ci, la présence d’espaces entre les différents paragraphes est indispensable, tout comme les sauts de ligne tout les 2 ou 3 phrases.
 
 
conversion aérer son texte
 
 
Il est toujours plus agréable de lire un texte aéré qu’un gros pavé dont l’aspect visuel à lui seul va faire fuir ton visiteur.
 
N’hésite pas à ajouter des sous-titres pour scinder les blocs de texte trop imposants. Et pose toi avant tout la question : « qu’est-ce que mon visiteur doit lire en premier pour bien comprendre mon argumentaire ? »
 
 
La preuve sociale
 
  • 72 % des utilisateurs du web font autant confiance aux avis en ligne qu’aux recommandations personnelles
C’est un fait établi, ton visiteur sera plus enclin à faire ce que d’autres ont déjà fait avant lui. Ainsi le retour d’expérience positif de tes anciens clients va conforter ton visiteur à réaliser l’action que ces derniers ont réalisé avec toi.
 
Pour finir voici un dernier conseil pour toi, et pas des moindre…
 
Si tu as un diplôme, une certification ou que tu as travaillé avec une entreprise reconnue dans ton secteur d’activité :
 
Mets-le en GROS SUR TON SITE !

C’est aussi une preuve sociale, mais surtout ça rassure ton client sur tes compétences.
 
l'importance de la preuve sociale dans l'amélioration de ta conversion

Qu’est-ce que le taux de conversion de votre site ?

Un taux de conversion est le pourcentage de visiteurs qui réalisent une action souhaitée (en d’autres termes, une conversion). Par exemple, une action souhaitée peut être le remplissage d’un formulaire Web, l’adhésion à un service ou l’achat d’un produit.

 

Le taux de conversion est calculé en divisant votre nombre de conversions par votre nombre de visiteurs et en multipliant ce nombre par 100 pour obtenir le pourcentage.

 

L’optimisation du taux de conversion, ou CRO, est le processus d’amélioration de votre site Web et de votre contenu pour stimuler les conversions. Un taux de conversion élevé signifie que votre site Web est bien conçu, formaté efficacement et attrayant pour votre public cible.

 

Le processus d’optimisation des conversions vous permet d’augmenter votre nombre de prospects hautement qualifiés, d’augmenter vos revenus, de réduire les coûts d’acquisition, d’obtenir une plus grande valeur de vos prospects et clients actuels.

 

Les conversions peuvent avoir lieu partout sur votre site Web (par exemple, page d’accueil, page des tarifs, blog, landing pages, etc…). En tant qu’entreprise, vous voulez que votre site Web soit conçu de manière à convertir les visiteurs du site Web en clients payants. Pour ce faire, vous devez optimiser chaque emplacement pour permettre les conversions.

 

Comment les sites Web bénéficient du CRO ?

Voici quatre pages de votre site Web susceptibles de bénéficier largement de l’optimisation du taux de conversion.

 

1) La page d’accueil

Les pages d’accueil sont les premières pages à optimiser en CRO. En plus de faire une première impression sur les visiteurs, la page d’accueil est également l’occasion de fidéliser ces visiteurs et de les guider plus loin dans votre site Web.

 

Vous pouvez le faire en mettant l’accent sur les liens vers des informations sur des produits, en offrant un bouton d’inscription gratuit ou même en intégrant un chatbot qui génère des réponses automatiques aux questions de vos visiteurs et rendent votre contenu plus interactif.

 

2) La page des tarifs

La page des tarifs d’un site Web peut être le point décisif pour de nombreux visiteurs du site Web. Le CRO peut aider une page des tarifs à convertir les visiteurs en clients en modifiant les différents types de tarification (par exemple, prix par an VS prix par mois), en décrivant les fonctionnalités du produit associées à chaque prix ou en proposant un devis.

 

3) Le blog

Un blog est une opportunité de conversion massive pour un site Web. En plus de publier un contenu informatif pertinent et utile dans votre thématique, un blog peut utiliser le CRO pour convertir les lecteurs en prospects.

 

Ce processus comprend souvent l’ajout d’appels à l’action (CTA) tout au long d’un article ou l’invitation des lecteurs à en savoir plus sur un sujet en soumettant leur adresse e-mail en échange d’un livre électronique ou d’un livre blanc.

 

4) Les landing pages

Les landing pages sont intrinsèquement conçues pour que les utilisateurs agissent. Une landing page intègre un événement, par exemple, elle peut être optimisée avec une vidéo de l’événement de l’année dernière pour encourager les visiteurs à s’inscrire cette année. Et si une landing page est utilisée pour partager une ressource gratuite avec les visiteurs, elle peut être optimisée avec un aperçu du contenu de cette ressource pour encourager les visiteurs à la télécharger.

 

Maintenant que vous savez où vous pouvez optimiser les conversions, vous vous demandez peut-être comment savoir quand faut-il réaliser cette optimisation ?

 

Le CRO est-il adapté à votre entreprise?

Simplement, si votre entreprise attire les visiteurs sur son site Web, vous devez prendre en compte le CRO. En effet, quelle que soit la taille de votre entreprise, vous souhaitez convertir vos visiteurs en prospects, clients et défenseurs de la marque qualifiés – et vous voulez le faire de la manière la plus efficace, la plus percutante et la plus fiable.

 

Avec le processus d’optimisation du taux de conversion, vous tirerez le meilleur parti du trafic de votre site Web existant tout en vous assurant de cibler des prospects qualifiés.

 

Bien qu’il s’agisse d’un concept simple, définir un objectif de conversion n’est pas aussi simple que de dire: “Cette page a converti 50 personnes ce mois-ci, nous voulons donc convertir 100 personnes le mois prochain.”

 

Vous ne voulez pas seulement 50 conversions supplémentaires à partir d’une page Web. Au lieu de cela, vous voulez 50 conversions supplémentaires pour chaque nombre X de personnes qui le visitent. (Il s’agit de votre taux de conversion – le pourcentage de personnes qui effectuent des conversions sur votre site Web en fonction du nombre de personnes qui l’ont visité).

Articles sur le freelance seo

Justement ! Sais tu que 30% des entrepreneurs ne créent pas de site parce qu’ils pensent que c’est trop cher

Garde bien ce pourcentage en tête car c’est le montant que je vais te faire économiser pour la création de ton site par un professionnel

 
Gère toi même ton nom de domaine et ton hébergement
 

Je sais que tu va me dire que tu n’as pas le temps et que ce n’est pas ton métier, pourtant c’est simple, rapide et économique. Mais ce ne sont pas les seuls avantages, tu va voir que c’est même LIBÉRATEUR !

Comme tu es un béotien dans les technologies du web, et là je ne parle pas de ton smartphone mais de serveur, il apparaît plus logique de déléguer tout ce qui concerne un site internet à un vrai spécialiste.

Beaucoup de gens possède un terrain ou un logement, pourtant peu d’entre-eux sont agents immobilier, mais cela ne les empêche pas pour autant de gérer leur patrimoine.

Eh bien pour ton site c’est pareil, il doit rester TA PROPRIÉTÉ.

Ne choisis pas de laisser ton prestataire responsable de ton nom de domaine et de ton hébergement, ça serait comme laisser ton maçon propriétaire de ton terrain et de ta maison.

Si il y a LITIGE, qu’adviendra-t-il de ton site et de l’identité de ton entreprise sur internet ?

Aussi je déconseille d’utiliser des plateformes comme Shopify ou Wix, pour les mêmes raisons.

Bref…Ne soit pas prisonnier de ton contrat avec ton prestataire, ton agence ou ta plateforme, laisse toi la liberté de changer si nécessaire en conservant tes données.

« Ok, mais dans la pratique, en quoi ça me fait économiser ? »

Déjà ton prestataire te facturera plus cher ce service que si tu le gères toi-même, il y a des offres très attractives chez des hébergeurs comme OVH, LWS ou O2SWITCH.
 
Ces trois là disposent de serveurs en France ce qui n’est pas négligeable dans la rapidité du chargement de tes pages pour un internaute en France.
 
Rends toi chez l’hébergeur de ton choix et choisis ton nom de domaine et ton hébergement, dans la plupart des cas l’offre standard suffira amplement.
 
 
 Je ne fais pas de pub mais il faut bien que je te montre à quoi ça ressemble :
développement de votre site web, choisir soi même son hébergeur
 
 
 
Installe toi même ton site sur ton hébergement

 
Une fois les cas du nom de domaine et de l’hébergement réglés, l’installation de ton site te fera également économiser sur la facture.
 
Au préalable, il te faut avant tout choisir quel CMS (système de gestion de contenu) répond à tes besoins.
 
J’ai choisi de te proposer wordpress et prestashop car ce sont les systèmes qui te permettrons de trouver facilement un freelance à des prix corrects.
En effet la majorité des développeurs les maîtrisent et la forte concurrence fait que le tarif de la prestation baisse.
 
Ces deux systèmes de gestion disposent d’une ergonomie qui facilite grandement leur utilisation, l’objectif étant que tu puisses facilement prendre la main, une fois ton site finalisé.
 
De plus l’énorme communauté qui entoure ces deux CMS fait que :
  • tu trouveras facilement des infos pour te former
  • tu trouveras facilement des programmes complémentaires peu cher ou gratuits
  • tu trouvera facilement des personnes pour t’aider si tu en as besoin
 
Ce n’est pas le sujet de ce post et tu trouveras beaucoup d’articles sur internet pour faire ton choix, mais brièvement… si tu veux faire un e-commerce et vendre plus de 50 produits je te suggère Prestashop, pour tout le reste prends WordPress (blog, services, entreprise, association, loisirs, boutique…etc).
 
 
 
Ton choix est FAIT ! => tu fonces sur l’espace client de ton hébergeur et tu pourras installer ton CMS via un programme automatisé prévu à cet effet.
 
 
Sur OVH il se nomme « module en un clic »
 
install ton site sur ovh grâce au module en un clic
 
 
Il te suffit de suivre les instructions, tu vas voir ce n’est pas compliqué. Tu auras peut-être besoin de créer une base de données, mais là encore rien de difficile. Tu peux aussi en profiter pour créer une ou plusieurs adresses mail.
 
 
Si tu fais une erreur, par exemple dans le nom du dossier où se trouvera ton site…PAS GRAVE. Tu peux effacer et recommencer, tant que ton site n’est pas en production tu peux tout te permettre.
 
 
 
Sur O2ssitch tu installes ton site grâce à « Softaculous App Installer » :
 
 
installer son site avec o2switch softaculous app installer
 
 
Là aussi il te suffit de suivre la procédure, si tu as une hésitation tu peux te référer à la faq de ton hébergeur ou me poser directement la question sur facebook, je  te répondrai avec plaisir.
 
Ces deux action ne te prendront que peu de temps et te permettront d’économiser jusqu’à 30% de la facture finale.
 
N’oublie pas de communiquer à ton prestataire que ton site est déjà installé.
 
Si tu n’as pas encore de prestataire, l’étape suivante sera de trouver un bon développeur/designer pour créer tes pages web, je te fournis quelques conseils ci-dessous pour t’aider dans ta démarche.
 
 

Le prestataire idéal est avant tout ton conseiller de confiance

Aujourd’hui, il est rare de trouver quelqu’un qui prend le temps d’identifier tes besoins

 
Un interlocuteur qui rassure !

Ce qui est le plus difficile lorsque tu recherches un prestataire web n’est pas de savoir si celui-ci sera compétent, il y a une multitude de développeurs qui sortent chaque année des écoles, des centres de formation ou même autodidacte et qui sauront répondre TECHNIQUEMENT à tes besoins.

Ne t’y trompe pas, il y a beaucoup de gens sur le marché capable de créer un site internet !

Bien que cette compétence soit très chronophage, elle n’est pas si difficile que ça à acquérir, surtout depuis l’avènement de systèmes de gestion gratuit et performant.

La vraie difficulté est de trouver un BON COMMUNIQUANT, et un bon pédagogue, car si ton prestataire s’investit vraiment dans ton projet il voudra t’expliquer avec des mots simples comment il va s’y prendre.

trouver un bon développeur qui utilise un jargon simple

Ce n’est pas difficile de s’en apercevoir, ton interlocuteur doit savoir vulgariser le jargon informatique.

Que ce soit par mail, en tchat ou par téléphone… si au bout de 2 minutes le gars ou la fille te parle en chinois en utilisant des termes sortis tout droit des film de SF, c’est inquiétant !

Si la personne que tu choisis pour gérer ton projet semble avoir du mal à t’expliquer ce qu’elle va faire, comment saura-t-elle te décrire un bug, un problème technique ou un défaut structurel sur ton site ?

trouver un bon développeur, quelqu'un que vous comprenez facilement

 

Un interlocuteur tourné vers TES idées !

 

J’ai répertorié trois différents types de personnes sur lesquelles tu risques de tomber lorsque tu recherches un prestataire, et trois façon de rapidement cibler à qui tu as à faire lors de tes premiers échanges avec lui ou elle. Et cela vaut pour des prestations de tout genre, même pour un artisan.

Le premier, je l’ai évoqué dans le paragraphe précédent, c’est le technicien :

Celui-ci éprouve quelques difficultés à faire la différence entre s’adresser à un néophyte et s’adresser à un expert, il a tendance à te noyer dans un jargon technique et te plonger dans l’incompréhension.

Tu auras beau lui demander des éclaircissements et de reformuler ses conseils, cela n’y fera rien… il ira même jusqu’à extrapoler pour partir sur des sujets qui ne concerne pas ton projet.

Il sera sans doute compétent et saura respecter les délais, mais est-ce vraiment ce que tu recherche en terme de communication ?

Le deuxième c’est le vendeur :

Et là je ne parle pas de tarif mais de discours. Celui-là va très vite se mettre en avant et te compter ses exploits, il va te parler de ses succès passés, des clients prestigieux avec qui il a collaboré.

Il va mettre l’accent sur ses compétences, et te donner sa vision de ton projet. De sorte que tu auras l’impression que quoi qu’il arrive il trouvera la solution.

Dans un sens son discours est rassurant, mais qu’en est-il du contrôle que tu auras sur ton projet, ta réflexion sera-t-elle bien prise en compte ?

Le troisième c’est le communiquant :

Ce dernier est à l’écoute, il va dans un premier temps vouloir que tu décrives ton projet avec tes propres mots, pour ensuite reformuler afin de te prouver qu’il a bien compris. Dans un deuxième temps il va te poser des question qui vont peut-être te sembler basique comme :

Quels sont vos motivations pour ce projet ?

Pourquoi avez-vous choisi de le lancer maintenant ?

Quels serait vos éventuels blocages ?

Il va chercher à te comprendre, à identifier tes réels besoins sans aborder tout de suite l’aspect technique.

Ou quand et comment répondre à ton client ?

 

Débutons par le OU, par quel biais, téléphone ou réseau sociaux. Optez pour le moyen le plus efficace pour gérer votre temps, je vais vous expliquer…

Vous êtes en train bossez sur un projet, un client appelle sur votre smartphone, vous décrochez, avez-vous la possibilité de continuer votre projet tout en répondant à votre client ? Sans que ça casse le rythme de votre travail ? Si c’est le cas, c’est le moyen qu’il vous faut, prenez un micro-casque et en avant Simone !

Perso, ce n’est pas ce que je préconise, pour moi le téléphone il est important dans 3 cas seulement :

1) En cas d’urgence, le client est en difficulté (ex : il n’arrive pas à indexer ses pages sur google), on le rassure et on règle son problème de suite y’a pas plus efficace pour le fidéliser

2) Pour conclure une vente, prendre le temps de récapituler les besoins du client et les moyens d’y répondre  avec un devis

3) Pour marquer la fin d’une prestation, on a tendance à sous-estimer le fait de vraiment marquer le coup et de signaler à son client que la prestation est terminée, ça permet également de faire de l’upselling.

C’est-à-dire de profiter de la satisfaction de votre client pour lui proposer une amélioration, le diriger vers une autre prestation, mais pas à la bourrine, avec subtilité en pointant un défaut dans sa stratégie de référencement et une manière constructive d’y remédier, « ah oui, tu as raison j’y avais pas pensé, tu peux me faire un devis ? »

A mon sens tout autre échange ne doit pas casser le rythme de votre travail au quotidien, vous savez que tel jour vous bossez sur tel projet, un client à une question ? Il passe par les réseaux sociaux, vous recevez la notification, vous vérifiez que ce n’est pas urgent, et surtout …

Là on n’en vient au QUAND, ne répondez pas tout de suite, votre interlocuteur doit comprendre qu’il n’est pas le seul client, finissez ce que vous faite, répondez 2 heures après… voire le lendemain si vous avez trop de taf.

D’ailleurs dans le cas d’un nouveau client, une fois que vous avez débuté la prestation et que le client commence déjà à vous solliciter dès les premiers jours ou les première heures, ne répondez pas avant 24 heures, ça permet d’éduquer votre client, imposer votre mode de fonctionnement en quelque sorte.

Pour le COMMENT, tout dépend du type de client à qui vous avez à faire, vous avez le client parano, souvent le nouveau client qui a besoin d’être rassuré, il va la plupart du temps vous poser une question à laquelle vous avez déjà répondu au téléphone, lui a besoin que vous lui prouviez que vous considérez son projet seo et que vous vous êtes déjà mis au boulot.

Dans ce cas vous n’avez nul besoin de rentrer dans les détails techniques, ce qu’il attend c’est une conversation du genre « ne t’inquiète pas, j’ai bien pris acte de tes besoins et je te préviendrai à chaque avancée de notre projet »

Insistez bien sur le faite que vous collaborer ensemble afin de l’impliquer un maximum, dites bien « NOTRE PROJET » comme si vous étiez un associé et non un prestataire.

Vous aurez également à faire au client autoritaire, lui contrairement à l’exemple précédent, il ne cherche pas à s’impliquer mais plutôt à se décharger de ses responsabilités sur vous, il va souvent chercher à vous rajouter du travail non prévu dans votre devis.

Avec ce client vous devez rester ferme, il va chercher à vous avoir régulièrement au téléphone car ça va lui faire gagner du temps à lui, mais vous en faire perdre à vous. Dites NON, même si vous sentez que le client monte dans les tours, restez serein, c’est justement le type de client qui a besoin d’un minimum de conflit pour pouvoir vous respecter.

Restez bref et direct dans vos conversations, ce client est persuadé d’avoir trouvé la bonne poire et il ne remettra que rarement en question le fait de vous avoir choisi, vous verrez, dans la durée vos rapports s’amélioreront grandement, et ce client vous suivra pendant plusieurs années.

Maintenant le client chiant, à ne pas confondre avec le client autoritaire, car son attitude diffère, ce n’est pas un client forcément difficile dans sa communication, mais il va continuellement remettre en question votre expertise, il va chercher à vous convaincre qu’il a une certaine expérience dans votre domaine de compétence et vous allez souvent vous posez la question de savoir « mais qu’est-ce qu’il me veut à la fin… ? » « Pourquoi m’a-t-il contacté si il ne m’écoute pas ? ».

Ce type de client est nocif pour votre business, et je ne peux que vous conseiller de vous en débarrasser. S’il a déjà régler sa prestation, faite là du mieux possible mais ne lui proposer pas autre chose, mettez fin proprement à votre collaboration.

Si la prestation traîne en longueur, prétextez un problème de disponibilité et rembourser lui le reste de la prestation, votre temps n’a pas de prix !

Ensuite vous avez le client indécis, celui qui à payer une petite prestation il y a un moment et qui vous contacte toujours pour une broutille sans jamais se décider à prendre une vrai prestation de valeur. Vous vous posez la question de savoir si vous devez encore lui répondre…

Faits-le, je dirai même que ce type de client est le mieux placer pour vous ramener d’autres clients. En effet, ses demandes ne sont pas énormes en terme de temps de travail, alors proposer-lui de le faire gratuitement en échange d’un témoignage avantageux sur un réseau social et sur votre site.

Il sera tellement satisfait d’être arrivé à ses fins, à savoir, obtenir un travail gratuit, qu’il va vous envoyer des fleurs dans son témoignage et même vous recommander à ses connaissances souvent moins récalcitrantes.

Par ailleurs, vous avez pu vous apercevoir dans les différents exemples que j’ai donné que j’utilise le TU, je n’ai rien contre le vouvoiement, c’est même plutôt politiquement correcte lors de vos premiers échanges avec vos client, mais je vous suggère vivement d’emprunter le TU le plus rapidement possible.

Je trouve que le VOUS forme une barrière en votre client et vous qui peut être néfaste lorsque vous souhaitez impliquer davantage votre client dans son projet. Vous allez me dire « je n’ai pas besoin de l’impliquer plus… » eh bien je pense que vous vous trompez, plus votre client est impliquer, plus il sera explicite dans sa façon de vous divulguer ses besoins et ses véritables ambitions.

Ainsi vous pourrez plus vite recadrer votre offre pour correspondre à ce qu’il cherche, et donc gagner du temps voire même proposer une prestation plus imposante et rémunératrice. Je TE l’assure ne néglige pas le pouvoir du tutoiement dans ta communication client.

Nous allons parler du timing, que l’on a souvent tendance à sous-estimer mais qui a, à mon sens, une importance capitale.

Tout d’abord si tu as des clients dans différents endroits du monde il ne faut pas négliger le décalage horaire bien sûr. En ce qui me concerne je règle différents décalages horaires sur l’horloge de mon ordinateur, pour ne pas avoir à chercher sans arrêt quelle heure il est dans tel ou tel pays.

Il est évident que si tu as besoin de joindre ton client au Canada, il est peu professionnel de le faire à 3h du mat.

De manière générale, lorsque qu’un client te sollicite, je préconise de prendre son temps pour lui répondre, ne jamais répondre de manière spontanée sans avoir en amont fait quelques recherches sur son problème. Sans avoir pris le temps de la réflexion sur la solution à lui proposer.

Et la première des questions à te poser est « sa demande fait-elle bien partie de la prestation qu’il a réglé ? » ou faut-il lui suggérer une autre prestation pour répondre à son besoin ?

Ces questions demandent réflexion, tu en conviendras, même si tu veux faire du gratuit pour lui faire plaisir et fidéliser ton client, ne répond pas du tac o tac.

Parfois tu es pris par le temps, tu es au beau milieu d’un projet prenant et tu veux te débarrasser de cette demande pour retourner le plus vite possible à ton travail du moment. Et là tu te dis, ça va me prendre 5 minutes, tu contactes de suite ton client et PAF tu y passes 1 heure, tu perds du temps et tu as tout le mal du monde à te remettre à ton travail initial, c’est la double peine !

Ne me dit pas que ça ne t’est jamais arrivé, je ne te croirais pas !

PRIMO, je te recommande, lorsque tu es occupé, de te déconnecter de facebook, de linkedin, d’instagram ou autre… Ouvre-les 2 à 3 fois par jour pour ne faire que ça. DEUXIO, ne saute pas sur ton téléphone dès que tu as un appel, un sms ou un message whatsapp. Tu peux évidemment jeter un bref coup d’œil pour voir de quoi il s’agit…si c’est un client qui s’est engagé financièrement, il patientera ! Il doit comprendre que tu bosses et qu’il n’est pas le seul de tes clients (même si ce n’est pas le cas).

Une fois que tu as un moment, tu lis son message, si c’est urgent, tu prends le temps de la réflexion et tu réponds dans les 2 heures,

Si ce n’est pas urgent, mais pertinent, par exemple un détail de la prestation que le client n’a pas compris. Tu réponds le lendemain, ça te laisse tout le temps de bien formuler ton explication.

Et si ce n’est ni urgent, ni pertinent, alors là tu réponds sous 48h, tu dois faire sentir à ton client qu’il ne peut pas te contacter pour un oui ou pour un non à sa guise !

TROISIEME point, et non des moindres, si c’est une remontrance de ton client, du mécontentement, un message avec un ton plutôt véhément…

Surtout ne répond pas spontanément, fais-toi violence, essaye de mettre un peu ton ego de côté même si c’est difficile…

Laisse retomber la pression, ça vous sera bénéfique à tous les deux. Répond le lendemain avec tout le recul dont tu as pu profiter.

Vraiment, là, l’objectif affiché est de faire comprendre à ton client que tu es occupé, et que donc tu as beaucoup de clients, et que donc tu es en réussite, et que donc tu es en position de force car si tu es en réussite c’est que tu es compétent, que tu satisfais tes clients, et que si il y’a un hic cela doit venir d’eux.

Excuse-moi pour ce discours un peu simpliste, mais c’est la vérité, la meilleure façon d’éduquer ses clients c’est d’être respecté, c’est comme dans la vie, si tu as de la considération, tu génère plus de confiance et on te laisse plus de marge.

Si tu as du mal à comprendre ce concept qui est « d’inciter ton client à te respecter » que tu as besoin de conseil sur le cas d’un client en particulier, je t’invite à me contacter.

Une réponse

  1. Ces articles sont destinés à te guider si tu es un freelance seo ou si tu souhaites le devenir, ils traitent des différentes thématiques telles que la communication client, et des éclaircissements et astuces sur le référencement naturel (seo) et l’acquisition de trafic d’un site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *